Bohumil ELIAS JR

Glass art fund, Strasbourg, France.
Les oeuvres de Bohumil ELIAS JR

Pénétration

Le 08/07/2016
Dimensions : 52x14x7 cm

Secret of grès

Le 08/07/2016
Dimensions : Ø 24x6 cm

Touch I

Le 08/07/2016
Dimensions : 18x37x37 cm

Touch II

Le 08/07/2016
Dimensions : 13x30x30 cm

Construction of Blue I

Le 01/08/2015
Dimensions : 48x70x52

Construction of Blue II

Le 01/08/2015
Dimensions : 34x26x35.5

Madonna

Le 01/08/2014
Dimensions : Madonna

Over the landscape

Le 14/09/2013
Dimensions : 82x61x19

Cave

Le 14/09/2013
Dimensions : 48x50x8

Cup

Le 13/06/2012
Dimensions : 90x36x36cm,
Les coupes, en tant que trophées, sont des récompenses aux vainqueurs.
Elles reflètent la singularité du moment unique où, malgré toutes les épreuves antérieures, un homme est enivré par la joyeuse légèreté de l’esprit. Mais, comme cet instant est éphémère dans la marche du monde !
Il semblerait que Bohumil Eliáš fils ait représenté quelque chose de sacré et d’intangible, comme une précieuse relique emplie d’un sentiment de gloire. Son objet mystique aux formes bizarres allie la noblesse solennelle d’une pierre placée sur un piedouche au mystère voilé du contenu d’un récipient en verre. Néanmoins, le tout est couronné de manière grotesque par la représentation abstraite d’une sorte de scène supposée « héroïque ». 
S’agit-il d’une coupe en souvenir éternel de grands actes et en même temps d’un soupir légèrement ironique sur la vanité de la gloire terrestre ?

Ivo Křen
Conservateur de la collection de verre du Musée de la Bohême de l’Est de Pardubice

Le Gardien du pont

Le 20/06/2011
Dimensions : 138 x 12 h 106 cm

Le pont, c‘est un symbole – l‘arche entre deux amorces d‘une route.

C‘est la jonction entre le temps présent et le futur,

Entre ce que nous avons et ce que nous désirons avoir peut-être,

Entre la quiétude et l‘incertitude.

 

Le gardien du pont ne décide pas qui a la permission de le traverser, 

Mais il est le dernier qui puisse nous arrêter par une question posée,

Si nous fuyons ou si nous avons envie de découvrir,

Si nous sommes résolus et prêts pour le danger, le bonheur et le malheur.

 

– Ivo Kren, Conservateur de la collection du verre, Musée Vychodoceske, Pardubice.

Viaduct

Le 16/06/2010
Dimensions :

Des éléments architecturaux se retrouvent régulièrement dans les sculptures de l’artiste. Dans les paysages imaginaires apparaissent des fragments de colonnes, corniches ou murs. Symboliques et très intimes, ils sont, en quelque sorte, les témoins de l’intervention de l’homme et de ses outils. L’œuvre est excitante par l’équilibre entre l’harmonie et la tension dans la composition des formes. L’artiste a fait de son viaduc, encadré en partie, une apparition implantée dans un paysage. Une série d’arches identiques présentant, à l’intérieur, de fins ressorts étirés en diagonal. Solidité d’un ordre architectural et beauté de la fragilité se trouvent réunies. Le spectateur ressent le même émerveillement devant le pont du Gard ou en admirant les lignes du viaduc de Millau.

Texte Ivo Kren

Window

Le 02/06/2009
Dimensions : 73 x 58 x 13cm
La fenêtre. Depuis des milliers d’années, elle fait partie de l’architecture de l’habitation humaine. De l’antiquité à aujourd’hui, sa forme extérieure a complètement changé mais son rôle est toujours le même. Elle nous laisse observer les alentours à travers elle, sans que l’on devienne partie prenante de l’action. La fenêtre représente la frontière entre la sécurité familière du privé et les dangers des alentours étrangers. C’est une « porte » que l’on peut fermer à tout le négatif venant de « l’extérieur », et empêcher la folie du monde d’envahir notre calme intérieur.
Mais, en même temps, c’est la « porte » d’un chemin qui s’ouvre, pour qu’à la fin de la vie humaine, l’âme parte vers la lumière de l’éternité.
Une fenêtre de la lumière vers l’obscurité, une fenêtre de l’obscurité vers la lumière.

Ivo Kren, Conservateur de la collection du verre, Vychodoceske Museum, Pardubice

In the Sun

Le 02/06/2009
Dimensions : 59 dia. x 10 cm

La fenêtre. Depuis des milliers d’années, elle fait partie de l’architecture de l’habitation humaine. De l’antiquité à aujourd’hui, sa forme extérieure a complètement changé mais son rôle est toujours le même. Elle nous laisse observer les alentours à travers elle, sans que l’on devienne partie prenante de l’action. La fenêtre représente la frontière entre la sécurité familière du privé et les dangers des alentours étrangers. C’est une « porte » que l’on peut fermer à tout le négatif venant de « l’extérieur », et empêcher la folie du monde d’envahir notre calme intérieur.
Mais, en même temps, c’est la « porte » d’un chemin qui s’ouvre, pour qu’à la fin de la vie humaine, l’âme parte vers la lumière de l’éternité.
Une fenêtre de la lumière vers l’obscurité, une fenêtre de l’obscurité vers la lumière.

Ivo Kren, Conservateur de la collection du verre, Vychodoceske Museum, Pardubice

Le temps d’attente

Le 17/06/2008
Dimensions : 75 x 93 x 24 cm
Sur de nombreux tableaux de la Vierge, on trouve une femme portant le message de l’arrivée attendue de l’enfant, entourée d’une lueur extraordinaire. Cette lumière douce n’a pas de source extérieure
visible. Elle vient de l’obscurité vers notre monde au travers de la nouvelle vie. Et cela se renouvelle sans cesse. Essayez un jour de regarder avec attention et amour une femme, future mère, quand elle
s’arrête, fatiguée, attendant silencieusement le moment douloureux et doux de la transformation.

Texte Ivo Kren, Conservateur de la collection du verre Vychodoceske Museum Pardubice

Au-dessus de la profondeur

Le 19/06/2007
Dimensions : 74 x 56 x 21 cm.
A chaque fois, il faut s’arrêter au milieu du pont et regarder la profondeur au-dessus de laquelle il nous a menés. Elle sait être sans fin, magique, séduisante, une autre fois menaçante, absorbante. Ce n’est qu’au moment où on donne un nom à la profondeur que le pont au-dessus d’elle obtient sa signification et son sens vrais.

Texte Ivo Kren, conservateur de la collection du verrre

VYCHODOCESKE MUSEUM  Pardubice

Moon landscape

Le 29/06/2006
Dimensions : 77 cm

Moon landscape, 2003

Un être humain se promenant à travers le noir,... où le cri de révolte disparaît dans l’indolente
profondeur de l’espace.

Ivo Kren, Conservateur de la collection Studio Glass, Musée Est-Bohème, Pardubice
Avril 2006