Ales Monochrome bleu

Le 21/06/2011
Quand on parle de Monochrome, la tentation est grande de rapprocher la photographie (l’évidence du noir et blanc) et le verre.
Les jeux d’ombres et de lumières que l’on peut provoquer dans le verre, en utilisant l’épaisseur de la matière, les formes improbables, la couleur passant par exemple du noir à des nuances beaucoup plus claires, sont très étonnantes.
Les possibilités de monochromie, dans le verre sont nombreuses.
Dans mes sculptures, si je travaille le cristal transparent, j’ai tendance à utiliser les propriétés optiques du verre, pour l’expression de la monochromie.
La thématique des Verriales 2011 m’a incité à rechercher les possibilités nouvelles pour moi, que pouvait m’offrir un verre d’une seule couleur.
J’ai dû bousculer certaines de mes convictions afin de permettre une compréhension plus poussée de cette thématique dans mes réalisations récentes.