Chronicle

Le 29/06/2006

Glass and Copper - 2006

 Il est théoriquement impossible de remonter dans le temps. Mais, recréer un moment ou
 “goûter” un souvenir est parfaitement possible.

 Les trois pièces pour l’exposition de cette année ont toutes été commencées en 1995, mais jamais achevées. Récemment, pendant les préparatifs du déménagement de mon atelier, je suis tombé sur les modèles en argile de ces trois pièces. Je me suis posé la question : quel sentiment de
“souvenirs” serait déclenché en terminant ces pièces restées en attente pendant onze ans ?

 Quand j’avais travaillé au départ sur ces pièces, mes enfants étaient petits, ma femme et moi plus jeunes, mes cheveux moins blancs. J’ai tellement fait d’œuvres différentes depuis 1995, que ce retour pour achever ces trois pièces, petites et élégantes, m’a donné un bonheur total, me permettant de vivre le souvenir de l’artiste plus jeune que j’étais.