Bohumil Gate

Le 13/06/2012
L’alliance de différentes techniques de travail du verre était un principe constamment présent dans l’approche créative de Bohumil Eliáš père. Il combinait une peinture décontractée et expressivement colorée de formes en verre avec un agencement strict de segments rigoureusement taillés. Le jeu de peinture était ainsi complété par des effets optiques de réfraction lumineuse se produisant à l’intérieur de prismes.
Pendant des années, l’auteur utilisa le thème symbolique de la porte ou d’une autre idée d’un passage imaginaire entre deux mondes. Il les concevait comme une frontière entre le terrestre et le céleste, entre la réalité et le rêve ou encore comme un seuil fatal que nous franchissons pour entamer un nouveau voyage.
Un personnage de gardien - ou plutôt de guide - était presque systématiquement représenté près des « portes » d’Eliáš. Sa présence garantissait que l’homme n’allait pas se retrouver seul pendant son voyage.


Ivo Křen
Conservateur de la collection de verre du Musée de la Bohême de l’Est de Pardubice