Maria Matter and spirit

Le 19/06/2007
AU COMMENCEMENT de la Création... le Créateur a façonné l’Homme avec l’argile de la Terre et lui a insufflé la Vie dans ses narines. Ainsi, l’Homme est devenu une créature vivante.

Deux mondes contrastants se réunissent et s’unissent ainsi dans l´Humanité : ceux de la matière visible et de l´esprit invisible.

Car le souffle de la Vie n´est pas simplement le souffle qui donne et anime la vie, mais également l´image de Dieu, c’est-à-dire, l’Ame et l’Esprit : réflexion et connaissance, valeur et vertu, destin et responsabilité morale, servage et liberté… groupés autour des polarités fondamentales qui insufflent l´existence humaine de tensions constantes, la dotent de dynamisme face aux événements et aux circonstances et déterminent même des intrigues et des intervalles.

La Poussière et l’Esprit, la Matière et l’Ame, le servage et la liberté, l’animal et l’ange - deux extrêmes contrastants entre lesquels l´existence humaine et l´activité de toute une vie fluctuent et vacillent. Ce n’est pas une juxtaposition simple, comme deux mondes opposés qui se rencontrent et sont en conflit de temps en temps ; c’est plutôt que les deux pôles opposés sont mutuellement interdépendants, comme des gabarits et leurs compléments : l’un ne peut pas exister sans l’autre, ils se présupposent mutuellement et se complètent intégralement.

Paradoxalement, c´est donc l´Homme qui porte la matière de la Terre donnant la forme, et le souffle de Dieu qui donne la vie dans son image divine éternelle.