Meditation bronze, glass

Le 29/06/2006

Autant que l’on puisse se souvenir, notre existence remonte au temps où la soupe originelle nous a déjà produit.
 Les courants des millénaires nous ont emporté en avant. Nous nous cachions dans les sillons de la surface plissée, dormant pendant des éons*. Les inadaptés à la vie ont été enfermés dans des roches, des fossiles que nous pouvons regarder encore.
 Le passé est là dans nos rêves : spectres cristallins, palpitantes éruptions de lave, cellules vadrouillantes, fluides débordants, âme froide cliquetant, homme grelottant songeant à la chaleur de la Terre Maternelle : une fonction du créateur, une mutation spéciale, à la fois sainte et criminelle,
prévenante et instinctive – des billions de personnes attendant le même sort.

*(période de temps si longue que l’on ne peut la mesurer)

Mária Lugossy
Budapest, 16 mai 2006