In the ice

Le 29/06/2006

Je mets dans ma mémoire les changements des choses discrètes autour de moi, les troncs d’arbres qui deviennent plus forts, la paroi couvrée de plus en plus par un tapis de mousse, la surface d’un étang qui disparaît progressivement sous une mozaïque des nénuphars.
L’arbre que je sursautais éclipse maintenant la moitié du ciel par sa couronne, les marches de pierre qui étaient le signe d’éternité se sont courbés sous les pas innombrables. Le chemin battu a disparu sous la route.
Pourtant, je vois toutes ces images cachées aussi bien qu’il y a des années.

Ecrit par Ivo Kren, conservateur de la Collection du verre du Musée de la Bohême de l’Est (Vchodoeské muzeum) de Pardubice.