Yaffa et Jeff Rise

Le 16/06/2010

Polychrome, polychrome, poly-chrome ; quelle que soit la manière de le prononcer, nous avions toujours des problèmes à cerner la signification du mot. Polychrome : ce terme est employé pour décrire l’utilisation de plusieurs couleurs dans une entité. C’est si simple… Pourtant, ce mot comporte implicitement un aspect technique et mécanique. Pourquoi la multiplicité des couleurs est-elle la cause d’un tel blocage, alors que toute notre œuvre est basée sur la couleur ? Peut-être est-ce à cause de l’élément « chrome » ? Il a suffi de voir un lever du soleil un matin pour avoir la révélation, le « ah ! ». Le ciel peut avoir toutes les couleurs. Après ça, ce fut comme si la pièce « Rise » se construisait toute seule. Nous nous sommes concentrés sur la nature pendant des années et, plus récemment, sur l’interaction entre l’homme et l’environnement. Nous sommes fascinés par le pouvoir de l’homme, notre position dominante sur cette planète et notre devoir de protection de la terre, de l’air et de l’eau. Nous nous passionnons pour toutes ces questions. Il a été facile de sélectionner un objet immédiatement reconnaissable comme un aboutissement du génie humain : le gratte-ciel, immeuble-tour et symbole de la masculinité. Afin de pouvoir la fixer solidement, nous avons ancré la tour à un bloc de granite, originaire de la croûte terrestre. Ensuite, avec du métal, du bois et du verre, nous avons monté une structure capable de soutenir le ciel. Les rouges, les jaunes et les oranges écartent rapidement la nuit, en s’élevant dans le ciel le matin. Un bout de parc est à peine visible d’un côté et une rue déserte de l’autre côté, rougeoyant dans la nouvelle lumière. Les bleus et les pourpres tourbillonnent dans de multiples nuances, dansant avec les nuages. Lorsque la nuit tombe, les étoiles apparaissent pour nous rappeler que nous ne sommes pas seuls. Que représente le ciel ? Une frontière séparant la surface de la terre du vide de l’espace ? Une atmosphère qui soutient la vie ? Depuis les débuts de l’humanité, nous avons partagé cette planète avec les arbres. Depuis des milliers d’années, l’homme a construit des bâtiments hauts pour atteindre les cieux. Il y a un peu plus de cent ans, nous avons rejoint les oiseaux et les abeilles en volant. Il y a moins de cinquante ans, nous avons voyagé dans l’espace et débarqué sur la lune. Nous aimons à penser que les étoiles font partie de notre futur. Elevons-nous !