Bohumil Au-dessus de la profondeur

Le 19/06/2007
A chaque fois, il faut s’arrêter au milieu du pont et regarder la profondeur au-dessus de laquelle il nous a menés. Elle sait être sans fin, magique, séduisante, une autre fois menaçante, absorbante. Ce n’est qu’au moment où on donne un nom à la profondeur que le pont au-dessus d’elle obtient sa signification et son sens vrais.

Texte Ivo Kren, conservateur de la collection du verrre

VYCHODOCESKE MUSEUM  Pardubice