Clifford Icône fendue

Le 19/06/2007
Le sujet évident de « Split Icon » est la bouteille de Coca-cola, une icône reconnaissable instantanément et distinctement américaine, si internationalement envahissante que ses connotations culturelles multivalentes sont devenues presque transparentes.
La bouteille de Coke dans « Split Icon » est un objet de culture matérielle recontextualisé dans le royaume de l´art : elle est un objet solitaire et unique, moulée à une échelle supérieure à celle de ses homologues réels, soigneusement sculptée et embellie à la main, puis déconstruite physiquement et conceptuellement.
La déconstruction physique des courbes voluptueuses de la bouteille de Coke « jupe entravée » attire l´attention sur ses caractéristiques anthropomorphes et son potentiel en tant que métaphore moderne de la forme humaine. La ressemblance visuelle avec une colonne classique, cassée en morceaux et avec une armature en tiges de fer rouillées, suggère non seulement que la bouteille de Coke est « classique », mais qu´elle partage des analogies anatomiques avec le galbe ou la courbure anthropomorphe des colonnes gréco-romaines antiques.
Le contexte central de la série « Global Icon » est la suggestion que la bouteille de Coke, le symbole le plus évident de l´influence globale envahissante de la culture et des valeurs américaines, représente un nouveau phénomène – le colonialisme commercial.
Le rapport complexe et réciproque constituant le discours culturel contemporain - dans une ère où les gens, les objets, et les idées dépassent les frontières traditionnelles - illustre la difficulté de fixer l´identité et la signification des objets qui sont continuellement assimilés et redéfinis selon de nouveaux contextes.
« Split Icon » et « Broken Icon » reproduisent partiellement l´aspect du modèle de la bouteille de Coke, mais, tordue et déconstruite en translation, cela déstabilise l´utilisation conventionnelle. Transformé en objet rituel façonné comme l´Aphrodite Callipyge hellénistique ou la Venus de Milo, cet hybride culturel sert de figure médiatrice à un nouveau contexte, global et interculturel.
La superposition de l´image de culte et, peut-être, la statue la plus célèbre au monde, la Venus de Milo, fournit une référence historique qui illustre graphiquement la nécessité humaine intemporelle de créer des images et des objets qui expriment et négocient notre rapport avec le monde.