Mark Leading the Way

Le 19/06/2007
Le monde contemporain fournit à l´artiste un contexte pour examiner la condition humaine, qui est constituée par une myriade de forces et de phénomènes, apparemment contrastants, qui ont traditionnellement coexisté pour créer un sens d´équilibre et d’harmonie. Bon nombre de philosophes, de créateurs et de laïques attribuent à la perte de l’équilibre les discutables désarrois et décadences du monde ainsi que la satisfaction microcosmique et l´angoisse de l´humanité. Tandis que certains attestent de la dominance de l´industrialisation, de la guerre et du matérialisme sur les valeurs respectives de la nature, de la paix, et de la philanthropie, d´autres décrient la perte de moralité, des principes admis et des normes de jadis. Évidemment, il est difficile de se dissocier complètement de telles vues simplistes et fatalistes du monde dans cette époque fragile et incertaine. Cependant, en tant qu´artiste, je me sens obligé de contrecarrer cette vision cynique répétitive, en essayant de faire une synthèse des deux royaumes incompatibles que sont le réalisme pessimiste et l´idéalisme optimiste.
En se nourrissant de l’espoir de prospérité et d’avancement, personnel et sociétal, mon œuvre s’inspire de la beauté, spirituelle et physique, de notre monde ainsi que de la capacité des hommes à comprendre et de leur besoin de renaissance, que ce soit par des moyens naturels ou nihilistes.

En contemplant le thème du Contraste, j´ai essayé de souligner certains éléments formels contradictoires, dont la juxtaposition et la variété établissent l´unité et l´équilibre, visuels et tactiles. Mes sculptures figuratives, qui ont été décrites comme des peintures tridimensionnelles, sont en elles dualistiques et servent donc, essentiellement, comme un autre véhicule d’analyse du rapport thématique entre l´harmonie et la discorde. Ces représentations multimédia des doubles corporels emblématiques suggèrent les états coexistants de réalité manifeste et d´imagination latente. Elles illustrent également la médiation entre les souvenirs du passé et les désirs d’un futur réinventé.

Les propriétés matérielles de la transparence onirique contre la dissimulation d’opacité convergent avec des arrangements opposés de surfaces texturées, de couleurs, de lignes et de formes, pour refléter ma propre image, mal à l’aise, du soi et du monde qui m’entoure. Le Contraste entre la façade externe apparente et l´intérieur voilé de mes narratifs propose en outre une complexité multicouche autoréférentielle d´identité, d’histoire, et d’objectif. Ceci souligne la recherche individuelle de l´expression personnelle, la liberté et l´unicité culturelle et attire également l´attention sur nos similitudes universelles et les expériences partagées. C´est cette recherche significative qui continue finalement à conduire mon esprit créateur au delà du chemin contrastant de l´adversité vers l’éventuelle percée qu’est la Lumière.