Antoine Still Alive / Fleuve et Stele XXIV

Le 19/06/2007
Tralucentes novi liquores fluxisse

« En termes de physique moléculaire, le verre est techniquement différencié d’un solide cristallin et des états liquides en ce que la configuration de ses molécules est à la fois structurée et désordonnée, partageant ainsi tout à la fois les propriétés d’un liquide (bien qu’il soit solidement constitué) et celles d’un solide (en dépit de l’absence de structures régulières). Le médium d’élection d’Antoine Leperlier se caractérise par sa viscosité - celle-ci étant définie par le degré de résistance à l’écoulement, dont l’unité de mesure est la poisse.
Par ses comportements physiques, en tant qu’état de la matière, le verre est propre à exprimer les conceptions philosophiques opposées de la dynamique chez Héraclite (liquide, flux) et chez Parménide (solidité, permanence, fixité), données essentielles de la philosophie grecque ancienne, pour laquelle justement se passionne depuis toujours Antoine Leperlier. La relation entre idée et matière ouvre ici un horizon nouveau, celui d’une substance méditative ou d’une technologie imaginative. »

Andrew Brewerton © 2006

Extrait du texte pour le catalogue de l’exposition « Antoine Leperlier-Métaphysique du verre ».
Musée National de Céramique. Sévres.2007
Andrew Brewerton est Directeur du Dartington College of Arts (UK), et professeur honoraire des Beaux Arts à l’université de  Shanghai (Chine)