Sally Blind Baggage

Le 17/06/2008
Concernant le mot « lumière », ce qui est évident par rapport au verre c’est l´aspect visuel : ce que le verre contient, reflète, transmet, transcende. Mais il y a beaucoup d’autres sens au mot « light »,  y compris une référence au poids, à un état mental ou émotionnel, à un moment de la journée, à une situation météorologique, à un état de connaissance, à une qualité de la beauté.

Pour les Verriales de cette année, j´ai abordé ces deux derniers concepts dans des sculptures contrastantes :
 
L’une est une pièce sur la connaissance, l’éducation, l’apprentissage - et ce qui pourrait se produire si ces études sont rompues ou censurées. Le résultat peut être l´opposé de la lumière (ou de l´éclaircissement) et cette œuvre est à la fois un avertissement et un commentaire sur cette potentielle « obscurité » de l´esprit. C´est une pièce sur l´importance de la pensée critique et d’une vie d’apprentissage, de manière formelle ou informelle.

La deuxième pièce élimine ces questions pesantes et se concentre sur la relative simplicité de la lumière et sa beauté dans le verre et la nature. C’est une œuvre qui ne cherche rien de lourd ni de
compliqué, faisant simplement ce que le verre fait si naturellement : l’absorption et la transmission de la lumière. C´est également une œuvre  « légère » dans sa signification : je voulais qu’elle soit
simplement « un plaisir pour les yeux » et une sorte de mémoire collective de l’expérience de la beauté naturelle du monde.

TRUTH
is the
first casualty
of
WAR