Jirina L’arbre I

Le 17/06/2008
Avez-vous déjà vu le coucher du soleil dans une forêt d’automne ?
Les lignes graphiques des branches, des rameaux et des pousses tourbillonnent dans les ténèbres du
crépuscule. Dans une danse fascinante, ils tissent des liens au sein d’une mosaïque de surfaces colorées changeantes et insaisissables. Des troncs d’arbres s’élèvent au-dessus du fouillis de broussailles pour servir de supports aux ténèbres des cimes tels des voûtes de cathédrales gothiques. Ce n’est que par des fentes que les dernières raies de lumière y pénètrent, comme des messagers porteurs d’espoir ensoleillé, doigts de Dieu touchant la terre sous nos pieds.

Texte Ivo Kren, Conservateur de la collection du verre Vychodoceske Museum Pardubice