Antoine Kairos II

Le 02/06/2009

Nulle autre matière que le verre n´est plus à même de nous faire parvenir simultanément à l´intérieur et à l´extérieur. C´est en franchissant cet obstacle transparent, que nous passons du réel à l´imaginaire, de l´espace physique à l´espace mental.
Derrière une vitre, le monde prend ses distances, il se donne à voir comme un souvenir, comme une image à la fois proche et lointaine qui nous plonge dans des rêveries mélancoliques.
                        
Le verre est au temps ce que le bronze et le marbre sont à l´espace : il confère une matière à l´espace mental, une chair à la durée.