Leah Conversation Monochromy

Le 21/06/2011
Nous avons vraiment eu l’impression que, cette année encore, Serge nous a lancé un défi impossible à relever.
Quand il nous soumet un thème comme Monochromie, nos esprits bondissent immédiatement vers le sens littéral courant : une seule couleur.
Et là, nous sommes d´abord frustrés en pensant qu’en fait il n’y a aucun défi du tout : nous créons déjà des choses d’une couleur. Alors, nous protestons et envisageons de refuser sa demande ; puis soudain, l’un de nous - ou les deux ? -  est frappé d’une idée que nous développons et qui nous enthousiasme.

Serge, lui, se contente de sourire et d’agir comme s’il avait toujours su que nous trouverions un moyen d´exprimer ce thème.

Nous avons, donc, choisi de prendre le terme monochromie au sens descriptif d’état d´esprit, plutôt qu’au sens littéral de couleur matérielle.

Selon cette définition, il s’agit ici d’une femme se parlant à elle-même : un Dialogue monochrome. Un dialogue où manque la couleur d´un partenaire… jusqu´à ce que quelqu´un d´autre passe devant le miroir. C´est là où la possibilité d’un dialogue polychrome peut survenir, si l´autre personne s´attarde. Mais elle reviendra toujours à son Dialogue monochrome tant qu’elle restera sur sa chaise devant le miroir.