Vladimir Le récit de la lumière

Le 16/06/2010

Le monde moléculaire est un monde de signes, la chimie est son langage. Certaines populations de molécules conduisent de l’énergie à distance, d’autres sont propres à se reproduire, d’autres s’isolent de l’eau, d’autres encore attirent des nuages d’électrons. C’est ce que font les pigments, par exemple. Savez-vous pourquoi la vie est si colorée ? - Pas seulement pour faire joli, je suppose…Pas seulement. Un pigment est une molécule qui possède des électrons très mobiles. Cette caractéristique lui permet d’absorber les grains de lumière, les photons, d’en restituer certains spectres, et donc de colorer la matière ; mais elle favorise en même temps la construction de chaînes moléculaires entrant dans la construction du vivant. Les pigments organisent une chimie subtile qui n’exige pas beaucoup d’énergie. C’est parce que l’hémoglobine et la chlorophylle ont ces propriétés qu’elles entrent dans la composition du vivant et que le sang est rouge, et les feuilles vertes.- La beauté en prime… le monde vivant ne pouvait donc pas être gris ? Probablement pas. Ni tout blanc, ni tout noir. La couleur est étroitement associée à la vie.La plus belle histoire du monde, Acte II, la vie. La vie s’organise : Dominique Simmonet s’entretient avec Joël de Rosnay. (extrait). Seuil, 1996.